jeudi 29 décembre 2016

Focus quotidien sur les CCC V

Chaque jour nous postons quelques photos des œuvres accrochés jusqu'au 18 février. Focus sur quotidien sur les artistes aussi nombreux que talentueux qui ont contribué aux Cent Centimètres Carrés V.

Les photos ici : https://www.facebook.com/878602792206881/photos/?tab=album&album_id=1215144305219393

cliquez pour agrandir l'image

jeudi 22 décembre 2016

Retour sur l'installation des Cent Centimètres Carrés

La fréquentation de l'exposition ne désemplie pas, vous êtes toujours aussi nombreux à venir découvrir les milliers de miniatures à la Galerie du Philosophe.

Retour en image sur l'installation des 2000 œuvres :

Camille, notre médiatrice en Service Civique

Nicolas, l'administrateur qui tente d'être au niveau

l'aide précieuse des bénévoles qui ont défilés pour nous aider



plus de 150 cartons d’œuvres !

mercredi 14 décembre 2016

Article la Dépêche publié le 14/12/2016





Des milliers de petits carrés à la galerie du Philosophe

Expo du 14/12/2016 au 18/02/2017
Huile, aquarelle, plume, sculpture, photo, crayon, pastel, céramique, collage et beaucoup d'imagination./Photos DDM.
Huile, aquarelle, plume, sculpture, photo, crayon, pastel, céramique, collage et beaucoup d'imagination./Photos DDM.


Lorsqu'on entre dans la Galerie du Philosophe, on est d'emblée propulsé dans un monde imaginaire, ne sachant plus où poser les yeux, tant ils sont sollicités.
L'exposition «CCCV», comprendre les cent centimètres carrés cinquième édition, organisée par l'association Rue des Arts, n'a pas failli à sa réputation. Une population d'artistes en herbe, du dimanche et professionnels convoite donc chaque année cette exposition devenue culte et qui célèbre l'arrivée de l'hiver.
«Les 100 cm2» continuent donc de bénéficier de l'engouement d'un très grand nombre de participants puisque cette année 160 exposants ont produit pas moins de 2 000 œuvres.

«La contrainte n'est pas un frein à l'imagination»

Jean-Pierre Pourtier ayant laissé la moitié de la présidence -pour se consacrer à son travail personnel- à Bernard Roy, c'est ce dernier qui a pris la parole pour un discours moins lyrique mais tout aussi passionné : «L'extrême diversité d'expression que chacun peut voir déployée sur ces murs est une heureuse surprise renouvelée année après année. Cela montre qu'une contrainte aussi stricte et sévère que le format de 10 cm par 10 cm ne constitue pas un frein à l'imagination mais permet au contraire de donner libre cours à toutes les inventions possibles dans les autres dimensions, qu'elles soient géométriques ou poétiques. La qualité de ce qui est exposé est la manifestation de la justesse de cette démarche et nous donne la volonté de la perpétuer.»
Abordant toutes les techniques d'expression, de l'huile à la sculpture, de la photographie au collage, «les 100 cm2» cumulent les exploits. La dizaine de bénévoles, sous la responsabilité de Nicolas Lorieux, administrateur culturel, a résolu le casse-tête de l'accrochage équitable et harmonieux en plantant à distance égale 2 000 clous sur les panneaux blancs repeints pour l'occasion. À souligner que cette exposition sera suivie, en mars, d'une version jeune organisée grâce au concours de plusieurs écoles du département.
Les œuvres sont, bien sûr, en vente et à prix doux. Exposition jusqu'au 18 février. Ouvert tous les jours, de 14 heures à 18 heures.
La Dépêche du Midi

mardi 13 décembre 2016

Retour sur le vernissage des Cent Centimètres Carrés

Le mot du Président :


Pour cette cinquième édition, les Cent Centimètres Carrés continuent à bénéficier de l'engouement d'un très grand nombre de participants puisque la Galerie du Philosophe accueille cette année prés de cent soixante exposants. L'extrême diversité d'expressions que chacun peut voir déployée sur ces murs est une heureuse surprise renouvelée année après année. Cela montre qu'une contrainte aussi stricte et sévère que le format de dix centimètres par dix centimètres ne constitue pas un frein à l 'imagination mais permet au contraire de donner libre cours à toutes les inventions possibles dans les autres dimensions, qu'elles soient géométriques ou poétiques. Ces expressions abordent toutes les techniques possibles : huile, aquarelle, plume, sculpture, photographie, crayon, pastel, céramique, collage, …
Rappelons que le but de ces Cent Centimètres Carrés était à l'origine de permettre à tout un chacun d'investir des lieux habituellement octroyés aux professionnels, sans aucune entrave et sans présélection.
La qualité de ce qui est exposé est la manifestation de la justesse de cette démarche et nous donne la volonté de la perpétuer.

Cet événement n'aurait pu avoir lieu sans le soutien que la municipalité du Carla Bayle apporte à Rue des Arts mais aussi sans l'énergie déployée par Camille, volontaire du Service Civique pour l'association et sans l’opiniâtreté des nombreux bénévoles qui ont participé à la mise en place et à l'accrochage, avec plus de 2000 clous plantés, sous la responsabilité active et éclairée de Nicolas. Qu'ils en soient remerciés, c'est à eux que nous devons l'organisation de cette belle exposition.

Comme les années précédentes cette exposition sera suivie en mars de la version jeunes que nous organisons avec l'aide de nombreuses écoles du département et qui est une invitation faite aux enfants de se glisser par le biais de leurs institutrices et instituteurs dans le milieu de l’art.

Merci à tous et bon vernissage 
Bernard Roy

La Galerie est ouverte  tous les jours de 14h à 18h
Déjà beaucoup de visiteurs avant le début du vernissage
Les discours respectifs de notre président B. Roy et de M. le Maire J.-L. Couret
La place de l'Europe à l'heure d'affluence
Une partie de l'équipe d'enfer


lundi 12 décembre 2016

Merci !

Vous avez été plus de six cent à visiter l'exposition Cent Centimètres Carrés lors de ce premier weekend, merci !


Pour ceux qui n'ont pas pu venir lors du vernissage, l'exposition reste ouverte tout l'hiver jusqu'au 18 février 2017. La Galerie du Philosophe ouvre ses portes de 14 h à 18 h tous les jours. Renseignements et réservations visite de groupe (gratuit) : 05 67 44 18 01 // contact.rue.des.arts[at]gmail.com

mardi 6 décembre 2016

C'est Samedi !

Le vernissage de la grande expo des miniatures au Carla-Bayle c'est ce samedi 10 décembre, à 18h à la Galerie du Philosophe.
En espérant vous voir nombreux comme à chaque fois !


mardi 29 novembre 2016

Carla-Bayle - reportage France 3 été 2016



Reportage TV France 3 par Delphine Gérard - diffusé à la fin de l'été 2016.
Carla-Bayle, village ariégeois (09) d'art et de culture, lieu de naissance du philosophe Pierre Bayle, précurseur des Lumières.
La seconde partie du reportage introduit le travail de l'association Rue des Arts qui promeut l'art en milieu rural. On aperçoit les œuvres des trois artistes invités pour le festival d'été : Matthieu Fappani (collage / infographie), Francisco Artigas (photographie) et Michel Cure (peinture). Sont aussi représentés quelques membres de l'association : J.-P. Pourtier (président), Lucas Fouchard (médiateur en service civique) et Nicolas Lorieux (administrateur).

jeudi 24 novembre 2016

Affiches et cartons d'invitation disponibles

L'installation des Cent Centimètres Carrés V a commencé ! Si vous souhaitez participer et partager l'événement autour de vous n'hésitez pas à faire un tour à la Galerie du Philosophe récupérer quelques affiches et cartons d'invitation. Nous sommes présents du lundi au vendredi de 14h à 18h ! 

https://www.facebook.com/events/873429669456070/




lundi 21 novembre 2016

L'expo AgNO3 - François Pitot - c'est fini !

Vous avez été nombreux à visiter l'exposition des photographies de François Pitot cet automne et nous en sommes très heureux ! L'exposition s'est terminée dimanche dernier et nous tenons une nouvelle fois à remercier les bénévoles qui nous ont permis d'ouvrir les dimanches, les jours fériés et lors d'absences de l'équipe. Les plaques de Collodion sont désormais rangées bien soigneusement. Vous pouvez suivre l'artiste ici pour vous tenir au courant de sont actualité : https://www.facebook.com/francois.pitot.3?fref=ts


lundi 14 novembre 2016

AgNO₃ - François Pitot - Dernière semaine !

Dernière semaine pour venir voir l'exposition de François Pitot à la Galerie du Philosophe à Carla-Bayle !
Les photographie au Collodion humide seront décrochées lundi, vous avez donc jusqu'au dimanche 20 novembre pour venir ou revenir voir l'exposition.

François PITOT - Collodion humide sur verre 24x19cm

mercredi 9 novembre 2016

Carrefour du Service Civique en Ariège le 16 Novembre

L'équipe de Rue des Arts sera au premier carrefour du Service-Civique en Ariège. Rendez-vous le mercredi 16 Novembre, de 14h à 18h aux Forges de Pyrène à Montgailhard (À côté de Foix) .
L'occasion de se rencontrer et d'échanger sur ce contrat que nous pratiquons depuis deux ans pour offrir des postes de médiateurs culturels à des jeunes !
Notez que la Galerie du Philosophe reste ouverte cette même journée ! L'exposition de photographie AgNO3 de François Pitot est ouverte de 14h à 18h.

lundi 24 octobre 2016

AgNO₃ - François Pitot - Quelques photos

Du 1er octobre au 20 novembre, l'équipe de Rue des Arts est fière de vous présenter les photos au Collodion humide de François Pitot à la Galerie du Philosophe.
L'espace est ouvert de 14h à 18h tous les jours ! Vous y découvrirez les plaques de verre et d'aluminium sur lesquelles la chimie à base de Nitrate d'Argent (AgNO₃ ) a fixé les portraits réalisés par le photographe Toulousain.

Rue des Arts souhaite aussi la bienvenue à Camille Gouvine, médiatrice culturelle pour les six prochains mois. Elle prend la succession de Lucas Fouchard qui œuvra avec brio depuis avril et qui poursuit maintenant ses études en région Toulousaine, bonne continuation Lucas !

François Pitot - Collodion humide sur aluminium - 10x10cm

La Camera Obscura installée dans la Galerie du Philosophe

lundi 3 octobre 2016

AgNO₃ - François Pitot - Jusqu'au 20 novembre !

L'exposition est ouverte tous les jours de 14 h à 18 h.

Venez découvrir les photographies au Collodion de François Pitot, l'une de ses chambres photographiques, et vous immerger dans la Camera Obscura installée pour l'occasion.

Pour les visites guidées (gratuites) ou les visites de groupe contactez nous au 05.67.44.18.01 ou par mail à contact.rue.des.arts[at]gmail.com

Un grand merci à l'équipe de Rue des Arts qui s'est démenée pour monter cette exposition et offrir un beau  vernissage !
 


 

lundi 26 septembre 2016

APPEL À CANDIDATURES

  Ils reviennent ! Après de longs mois d'attente, après un été sec et caniculaire, après les glaces, la baignade et les vacances scolaires, les miniatures se préparent à affronter l'hiver au Carla-Bayle. Aussi petite soit leur taille, vous serez près de 200 artistes à présenter quelques 2500 œuvres ! De quoi habiller chaudement les murs de la Galerie du Philosophe pour un hiver chaleureux et riche de créativité. Nous attendons vos propositions, à vous de jouer !

Retrouvez toutes les informations sur la page Cent Centimètres Carrés de notre blog

Cent Centimètres Carrés V

Exposition collective
 Les dates d'expositions seront du 10 décembre 2016 au 18 février 2017

vendredi 9 septembre 2016

Le calme avant la tempête

Rue des Arts est en vacances du 14 au 26 septembre.


L'équipe souffle un peu avant d'installer l'exposition de François Pitot - AgNO3, de publier l'appel à projet des Cents Centimètres Carrés V (et scolaires) et de mettre en place un fond documentaire à la bibliothèque du Carla-Bayle.

Rendez-vous le 1er octobre pour le vernissage de l'exposition AgNO3.
Notez que les inscriptions pour les CCC V débuterons le 26 septembre. http://la-rue-des-arts.blogspot.fr/p/blog-page.html
Le fond documentaire sera à la disposition de tous. Vous y trouverez des ouvrages correspondants aux expositions en cours, sur la législation relative aux arts plastiques, sur les différentes ressources ou plateformes, des résidences en France, les documents CIPAC etc...
Retrouvez toutes les informations sur l'exposition et sur l'association Rue des Arts sur le Facebook et sur notre site :
https://www.facebook.com/rue.des.arts/
http://contactruedesarts.wixsite.com/rue-des-arts

Bonne rentrée à tous !





Article La Dépêche du 09/09/2016

http://www.ladepeche.fr/article/2016/09/09/2415038-rue-des-arts-soiree-de-cloture-du-festival.html

Afficher l'image d'origine

Rue des arts : soirée de clôture du festival

Beau succès pour cette soirée de clôture. //Photo DDM
Beau succès pour cette soirée de clôture.
Après un été passé sur les chapeaux de roue, avec les différentes expositions qui ont été un véritable succès auprès des nombreux visiteurs, toute l'équipe de la Rue des arts a invité les artistes, les habitants et les vacanciers à venir partager une dernière soirée autour d'un barbecue. Chacun a amené un plat et c'est une auberge espagnole qui s'est improvisée. Ce fut une soirée très conviviale où tout le monde s'est bien amusé avant de se dire juste un «au revoir» avec la promesse de se retrouver l'été prochain. Si les touristes sont rentrés chez eux, la Rue des arts s'est remise au travail avec la préparation de la prochaine exposition qui aura lieu le 1er octobre, à la galerie du Philosophe, avec François Pitot (AgNO3). À noter dans vos agendas le retour des fameux «Cent Centimètres Carrés» qui reviendront début décembre, pile-poil pour les fêtes de fin d'année.
La Dépêche du Midi

mercredi 7 septembre 2016

Exposition - AgNO₃ - François Pitot

Vernissage le 1er Octobre à 18 h
Galerie du Philosophe
Carla-Bayle - Ariège

   François Pitot laisse surgir la figure entre deux rideaux d'ombre. Par le biais du Collodion humide, un procédé photographique ancien, l'artiste est capable de capter toute d'essence du corps et de son environnement avec un jeu de lumières ténues. À l'occasion de son exposition d'octobre AgNO₃, l'association Rue des Arts vous convie à découvrir son travail ainsi qu'une représentation du dispositif immersif de la photographie classique : la Camera Obscura.
Lucas Fouchard



mardi 6 septembre 2016

Le roi est mort, vive le roi !

Le vaisseau de Rue des Arts vous annonce le départ du bureau de trois de ses membres. 


En effet Jean-Robert Loquillard (trésorier), Fabienne Roux (secrétaire) et Jean-Pierre Pourtier (président) laissent respectivement leurs fonctions à leurs adjoints Faustine Dellery, Michèle Duchêne et Bernard Roy. Les mousses Nicolas Lorieux et Lucas Fouchard s’acquitteront aussi d'une partie des tâches. En quelques années (2, 3 et 5) ils ont permis à l’association de stabiliser son cap et de se professionnaliser un peu plus, les parcours de ces trois figures de proue s’éloignent un peu pour laisser plus de place à leurs projets personnels.
Tout l'équipage leur souhaite bonne continuation, réussite et les remercie pour leur énergie et leur enthousiasme, mais aussi d'avoir créé deux emplois, régularisé la comptabilité et tenu une ligne directrice à notre projet artistique.

Notez à ce propos que Jean-Pierre Pourtier présentera son livre au public à la Maison Pierre Bayle à 18h le samedi 10 septembre.

invitation

Bon vent à vous trois, et bravo pour votre engagement !


lundi 5 septembre 2016

Article La Dépêche 05 / 09 / 2016

http://www.ladepeche.fr/article/2016/09/05/2412159-lucas-fouchard-portraitiste-litteraire-de-bayle.html

Afficher l'image d'origine








Lucas Fouchard portraitiste littéraire de Bayle

Devant le grand portrait pictural de Pierre Bayle, Lucas Fouchard, à l'initiative de l'exposition. Photos M.B.
Devant le grand portrait pictural de Pierre Bayle, Lucas Fouchard, à l'initiative de l'exposition. Photos M.B.


En service civique à la Rue des Arts depuis le 20 avril, Lucas Fouchard a réalisé l'exposition consacrée à Pierre Bayle, cet été.
À peine arrivé, ayant juste pris ses marques et cerné les rudiments de l'association, Lucas, proposait une exposition originale sur la base des œuvres du philosophe.
Une proposition unanimement acceptée tant la pertinence avec le thème du portrait en dissidence collait au festival 2016. «La Rue des Arts voulait un partenariat avec Pierre Bayle et le musée qui lui est consacré, j'ai donc eu l'idée de rassembler un certain nombre de portraits littéraires puisé dans l'immensité de la correspondance de Pierre Bayle», explique-t-il.
Un travail de titan ! Mais Lucas, avec l'aide courtoise de Philippe de Robert, un spécialiste, et de la maison Pierre Bayle, s'y est collé, passant des heures au centre de documentation et d'échanges (CEDRE). Il a épluchant les quelque 2 000 pages en moins d'un mois, s'accordant la liberté d'un choix subjectif : «Il a fallu décoder et isoler l'œuvre qui est, il faut le dire, plutôt ardue, pour montrer quelque chose d'accessible et de didactique, sélectionner les textes et les comparer, en respectant bien sûr, sa pensée, sa modestie.»
Il a développé trois axes : la famille de Bayle, les politiques de son époque et les hommes de culture et de lettres. L'exposition, sise à l'espace des Coucarils, nouvel endroit dédié à l'art contemporain, mettait d'entrée le visiteur en situation avec un collage géant de l'illustre personnage réalisé par Matthieu Fappani, un autre artiste qui partageait cet espace.
Puis, comme des œuvres picturales, les portraits écrits s'enchaînaient, soigneusement présentés. Michèle Duchêne s'est occupée de la mise en page et du graphisme, Jean-Robert Loquillard des tirages et de l'encadrement.
Après un bac L, Lucas, 23 ans natif de l'Adour, qui s'est tourné vers la littérature, a un penchant très net pour le monde de l'art. Il espère transformer ses premiers pas par un doctorat en histoire de l'art.
La Dépêche du Midi

Photos de la fête de clôture (02 / 09 / 2016)

L'équipe de Rue des Arts est heureuse d'avoir pu partager cette soirée avec les acteurs du Carla-Bayle et remercie les artistes, bénévoles, riverains, commerçants, visiteurs, la Mairie et les associations d'avoir su animer le village durant la saison estivale.
La soirée s'est déroulée autour d'une grillade espagnole en musique, avec vue sur le lac et les Pyrénées. Ci-après quelques photos, floues pour le respect des identités de chacun.

La saison estival est finie, mais Rue des Arts est active toute l'année ! Prochaine exposition le 1er Octobre à la Galerie du Philosophe (François Pitot - AgNO₃), suivie de près par les fameux Cent Centimètres Carrés début décembre !





mardi 30 août 2016

Article La Dépêche - Dimanche 28 Août 2016

http://www.ladepeche.fr/article/2016/08/28/2407843-festival-arts-plastiques-poursuit-jusqu-31-aout.html

  Afficher l'image d'origine




Le festival d'arts plastiques se poursuit jusqu'au 31 août
Le festival d'arts plastiques se poursuit jusqu'au 31 août
Le festival d'arts plastiques se poursuit jusqu'au 31 août
Comme beaucoup de villages du secteur, le Carla-Bayle voit dans les années 1960-1970 sa population baisser dramatiquement. C'est vers le début des années 1990 que l'actuel maire, Jean-Luc Couret et sa municipalité font un pari pour le moins… atypique : tout miser sur l'art. Aujourd'hui, ce pari un peu fou est en passe d'être gagné. La belle bastide médiévale compte aujourd'hui une vingtaine de galeries privées où exposent plus de quarante d'artistes. Les effectifs d'habitants atteignent aujourd'hui 777 personnes, et le «Carla» a retrouvé son charme méridional.

Cinq installations à visiter

Une autre initiative a également vu le jour, sous la forme d'un festival d'arts plastiques, qui fête cette année son 22e anniversaire. Sous l'égide de l'association «Rue des arts», on peut encore profiter des cinq installations mises en place en différents lieux de la commune. Nicolas Lorieux, administrateur culturel de l'association, explique : «Si la démarche initiale était de permettre à des créateurs '''d'échapper'' au foisonnant monde de l'art contemporain de la ville rose, et d'attirer un public de passionnés potentiellement acheteurs, l'objectif associatif est aujourd'hui de promouvoir l'art contemporain en milieu rural».
Cette année, le festival d'arts plastiques s'est donné pour thème «Le Portrait en dissidence». Il reste aux amateurs jusqu'à mercredi pour visiter les quatre espaces investis pour l'occasion. Et découvrir au passage le nouvel «Espace culturel des Coucarils» et son ossature interne pour le moins surprenante.
À la «Galerie des Philosophes», place de L'Europe, on découvrira les portraits grand format du peintre Michel Cure. Au «Carré d'art», place aux visages (non moins géants) noirs et blancs du photographe Francisco Artigas. «L'Espace culturel des Coucarils», mis en service en septembre, abrite quant à lui deux expositions : au rez-de-chaussée, une rétrospective des textes du philosophe Pierre Bayle, natif du village. Une grande fresque murale, réalisée par Matthieu Fappani. Lequel Mathieu Fappani expose, lui, à l'étage ses infographies inclassables.
Dernier lieu à découvrir, la «Cavité du Cruzet», où sont mises en scène un ensemble de pièces (sculptures et toiles) de Pierre-Louis Boudra et Wahab Oyebode, prêtés par l'association Gepetto. À l'exception de ce dernier, des médiateurs sont à la disposition de visiteurs pour commenter le travail des artistes.

4 500 visiteurs d'ici la fin du festival

«On peut parler de réussite, notamment grâce à l'accompagnement des médiateurs, analyse Nicolas Lorieux. D'ici la fin du festival, nous devrions les 4 500 visiteurs».
Enfin, n'oublions pas les multiples lieux d'expositions privées que regroupe le Carla-Bayle. Parmi les peintres, sculpteurs, fondeurs, céramistes, l'art brut ou naïf, chacun y trouvera son compte. La fête de clôture du Festival d'été aura lieu le 2 septembre aux alentours de 19 h 30.
Au programme, de la musique, une grande tablée et une grillade espagnole. Artistes, riverains et vacanciers sont invités à apporter viandes, plats et bouteilles.
Visites du mardi au dimanche de 14 heures à 19 heures. 05 67 44 18 01
Nicolas Mahey

vendredi 26 août 2016

Article La Dépêche, cahier Grand-Sud (suite)

Suite à l'article parue hier dans la Dépêche, Nicolas Mahey, journaliste, est allez à St-Martin-d'Oydes à une vingtaine de kilomètres du Carla-Bayle. Marinette Sebbah (ancienne stagiaire de Rue des Arts), l'actuelle guide-conférencière du village lui a fait découvrir l'un des sept villages circulaires de France.

Notez aussi le point sur les visites guidées du Carla-Bayle organisées par la Maison Pierre Bayle, et la date à retenir du dernier dimanche surprise organisé par l'association Libre comme l'Art.


http://www.ladepeche.fr/article/2016/08/26/2406895-saint-martin-d-oydes-seul-village-circulaire-d-ariege.html

Afficher l'image d'origine





 

Saint-Martin-d'Oydes, seul village circulaire d'Ariège

Villes et villages

Toutes les maisons composant le cœur de Saint-Martin-D'Oydes sont mitoyennes. Le premier porche n'y fut percé qu'au XIXe siècle ./Photo DR.
Toutes les maisons composant le cœur de Saint-Martin-D'Oydes sont mitoyennes. Le premier porche n'y fut percé qu'au XIXe siècle ./Photo DR.

Il n'en existe que sept en France. La plupart dans le Gers, et chez nos voisins de l'Aude, où on les appelle «circulades». En Ariège, si Saint-Félix-de-Rieutord conserve encore des traces anciennes d'une architecture semblable, Saint-Martin-d'Oydes est la seule commune du département où cette forme médiévale dite «en ellipse» ou «circulaire» est entièrement intacte.
Marinette Sebbah, qui termine son cursus de guide-conférencière à Foix, l'a fait visiter tout l'été et en connaît les moindres secrets. «Le service tourisme de la communauté de communes du pays de Pamiers souhaitait faire connaître ce site, explique-t-elle. D'un point de vue historique, c'est un village passionnant, et son architecture unique vaut à elle seule le détour.»

Tony Blair a séjourné plusieurs fois au château

L'endroit est évoqué dans les textes au XIIe siècle sous le nom de «Saint-Martin-de-Duidas», puis plus tard «Saint-Martin-de-Devotas». Une étymologie dont l'origine reste encore aujourd'hui non élucidée. Bâti en rond autour de son église, dans un but clairement défensif, le village médiéval est alors entouré d'un fossé en eau. Un rempart, dont il ne reste pas de traces, reliait probablement le village au château : «Cette bâtisse et son parc appartiennent aujourd'hui à un lord anglais et a été transformé en gîte de luxe, raconte Marinette Sebbah. Pour l'anecdote, Tony Blair y a séjourné plusieurs fois !» Pour prendre la mesure de l'ensemble, un sentier pédestre balisé offre une vue imprenable sur le village fortifié, son château et son église, mais également sur la chaîne des Pyrénées au sud.
Au centre de la place du village, l'église. Dernier refuge contre des assaillants décidés, elle permettait aux habitants de s'y abriter, et même de grimper jusque dans le clocher. Une fois l'échelle enlevée, la place était imprenable ! De l'édifice original, conçu dans le plus pur style roman, c'est d'ailleurs la seule partie qui soit restée intouchée». L'église est agrandie et restaurée par l'architecte Ferdinand de Coma en 1880. L'intérieur, blanc et frais, contraste avec les ocres des façades et des toits. Les murs sont ornés de fresques et de peintures, réalisées par l'artiste espagnol Diez Isaak de Ibarrondo.
C'est au XIXe siècle que Saint-Martin-D'Oydes commence à connaître des transformations. Le fossé, comblé, devient un chemin de ronde. «Imaginez que jusqu'au percement du premier porche en 1856, le village était entièrement fermé, pointe Geneviève Leleu, maire de la commune. Autrefois, les habitants pouvaient entrer et sortir en passant par chez eux, mais une et une seule maison - on ignore laquelle - avait une servitude de passage pour transporter les morts au cimetière, à l'extérieur du village !» Un second porche est créé en 1862, et le village profite de sa position au carrefour de trois vallées pour rassembler d'importantes foires aux bestiaux. La localité, et les fermes qui en dépendent abritent alors plus d'un millier d'âmes.

«Notre seul argument, c'est le tourisme»

Aujourd'hui, Saint-Martin-d'Oydes compte 230 habitants. Pour le maire, Geneviève Leleu, les visites guidées sont une chance à saisir : «J'aimerais qu'elles se pérennisent, plaide-t-elle. Il y a certes le plaisir et la fierté de faire découvrir notre commune, mais aussi l'espoir qu'elle contribue à la redynamiser économiquement. Nous n'avons plus aucun commerce. Le seul argument que nous ayons, c'est le tourisme».
Si les visites guidées sont actuellement terminées, il est toujours possible de venir découvrir Saint-Martin-d'Oydes en autonomie. Les clés de l'église sont même disponibles sur demande, pendant les horaires d'ouverture de la mairie.
La mairie est ouverte le mercredi, jeudi et samedi de 14 heures à 17 heures et le vendredi matin de 9 heures à midi.

Au Carla-Bayle

Visites guidées > Maison Pierre-Bayle. Connu pour son festival d'art contemporain et ses très nombreuses galeries privées, le Carla-Bayle ravira également les passionnées d'histoire et de patrimoine ancien. La maison Pierre-Bayle propose encore jusqu'au 15 septembre des visites guidées. Tarif de 2 € par personne (gratuit pour les moins de 12 ans). Du mardi au dimanche, à 16 heures. La sortie du mardi inclut une séance de dégustation de produits locaux. 05 61 68 53 53.

Dimanche surprise >Apéro-concert. La dernière des «dimanches surprises» aura lieu… dimanche ! Au programme, le clown Ben Zuddhiste et le duo harpe et contrebasse «Kéryda». À 19 heures, place de l'Europe.

Le chiffre : 50

personnes> En visite. C'est le nombre de curieux ayant pris part aux visites de la guide-conférencière Marinette Sebbah au cours de l'été. Avec 15 visites dans le cadre des sorties proposées par la communauté de commune du pays de Pamiers, Saint-Martin-d'Oydes se distingue comme la plus plébiscitée par les estivants de ce secteur de la Basse-Ariège.

Saint-Martin-d'Oydes en fête!

Aujourd'hui, à 21 heures, concours amical de belote en quatre parties ; randonnée nocturne. tarif, 2 €, prévoir une lampe. Demain, à partir de 19 heures, apéritif-concert ; à 21 heures, «mounjetado» (adultes, 15 €, enfants de 6 à 12 ans, 8 €) ; 22 h 30, grand bal animé par l'orchestre Acropole. Dimanche, à 11 h 30 messe suivi d'un dépôt de gerbe au monument aux morts, apéritif-concert ; 15 heures, jeux enfants et adultes ; 21 heures, repas «pasta party» (adultes 12 €, enfants de 6 à 12 ans, 6 €) ; 22 h 30, grand animé par l'orchestre Les Toulousains. Renseignements 06 42 41 40 45 ou06 1957 69 93.
Nicolas Mahey








jeudi 25 août 2016

Fête de clôture du Festival (2 septembre)

Peinture de Michel Cure

Rappel : N'oubliez pas la fête de clôture du Festival d'Été le 2 septembre 2016 aux alentours de 19 h 30 à Carla-Bayle.

Un peu de musique, une grande tablée et quelques barbecues pour une grillade espagnole ! Les artistes, les riverains et les vacanciers sont conviés à apporter leurs viandes, leurs plats et bouteilles. L'idée est de fêter simplement et dans une ambiance conviviale la fin de la saison estivale. Nous espérons vous y voir nombreux !

Notez que Rue des Arts n'hiberne pas, notre prochaine exposition AgNO3 - François Pitot débutera le 1er octobre à la galerie du Philosophe.

Article La Dépêche, cahier Grand-Sud

http://www.ladepeche.fr/article/2016/08/25/2406383-au-carla-bayle-le-festival-des-etranges-portraits.html

Afficher l'image d'origine


Au Carla-Bayle, le festival des étranges portraits

Expos - Art contemporain en Ariège visites guidées

Du 25/08/2016 au 31/08/2016
Nicolas Laurieux est l'un des trois médiateurs chargés de commenter les expositions, comme ici celle consacrée à Pierre Bayle./Photos DDM, N.M.
Nicolas Lorieux est l'un des trois médiateurs chargés de commenter les expositions, comme ici celle consacrée à Pierre Bayle./Photos DDM, N.M.
Le 22e festival d'arts plastiques de l'association «Rue des Arts» fermera ses portes le 31 août. Avis aux amateurs d'art contemporain, il reste encore une petite semaine pour visiter les cinq expositions installées pour l'occasion. Réunis sous le thème du «portrait en dissidence», quatre artistes exposent leurs travaux en divers points de la bastide. Une grande installation est également consacrée au philosophe Pierre Bayle, natif du village.
À voir en premier lieu, à la Galerie des philosophes - également siège de l'association organisatrice, les portraits grand format du peintre Michel Cure. Au Carré d'art, quelques pâtés de maison plus loin, c'est au tour du photographe Francisco Artigas de dévoiler ses imposants clichés noirs et blancs.

Philosophie et infographie

Nouvel espace, nouveaux concepts : l'espace culturel des Coucarils, inauguré cette année, accueille au rez-de-chaussée une rétrospective littéraire de Pierre Bayle, tandis qu'à l'étage on découvrira les infographies inclassables de l'artiste Mathieu Frappani. Enfin, nichées dans la «Cavité du Cruzet», on s'attardera sur un ensemble de pièces (sculptures et toiles) de Pierre-Louis Boudra et Wahab Oyebode, prêtés par l'association Gepetto.
Que les retardataires se rassurent, la vingtaine de galeries privées que compte le village reste ouverte après la fin du festival.
Visites du mardi au dimanche de 14 heures à 19 heures. 05 67 44 18 01

Visites guidées

Connu pour ses très nombreuses galeries d'art et son festival, le Carla-Bayle passionnera également les amoureux d'histoire et de patrimoine ancien. Saviez-vous par exemple qu'à la révolution la commune fut rebaptisée «Le Carla du Peuple» ? Ou que les pierres des fortifications, détruites en 1633, servirent à bâtir l'église catholique ?
Pour découvrir tous les secrets du Carla, la maison Pierre Bayle propose pendant la période estivale des visites guidées, dont les dernières prendront fin le 15 septembre. Celles-ci ont lieu du mardi au dimanche à partir de 16 heures. Cerise sur le gâteau, la sortie du mardi se termine par une séance de dégustation de produits locaux. 2 € par personne, gratuit pour les moins de 12 ans. Renseignements et réservations 056 168 53 53.
Nicolas Mahey

mardi 16 août 2016

Envie d'une visite guidée ?

Mi-août, plus que deux semaines pour apprécier le Festival d'Arts Plastiques et ses cinq artistes au Carla-Bayle. Des médiateurs sont présents dans trois des quatre lieux investis, du mardi au dimanche, de 14 à 19 h.
Notez aussi les visites guidées du village, organisées par le point information tourisme du mercredi au dimanche. (réservations :http://maison-pierre-bayle.com/index.php/contact) Pour les gourmets, les visites du mardi sont accompagnées d'une dégustation de produits locaux !
À très vite au Carla-Bayle, Culture, Art & Sun...

mercredi 27 juillet 2016

voyage culturel par Art+

Nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir Avignon le week-end du 15 et 16 octobre prochain.
Inscrivez-vous vite !

le Samedi 15 Octobre 2016
le Dimanche 16 Octobre 2016
  • Visite guidée de la vieille ville 


Espace d'Art Contemporain Les Carmes
19, rue des Carmes
09100 PAMIERS
Tel : 05.61.60.21.31

samedi 23 juillet 2016

Deux créations inédites pour le 22ème festival d'Arts Plastiques.

Rue des Arts bénéficie cette année d'un nouveau lieu, l'espace Culturel des Coucarils. Ce bâtiment fraîchement rénové, de plus de 200 mètres carrés réparti surs deux nivaux, fait parti des quatre lieux qui accueillent le Festival d'Arts Plastiques 2016.

Matthieu Fappani s'est saisi de l'occasion pour élaborer un collage original dans l'une des salles du bâtiment. Il s'agit d'une création unique réalisée spécialement pour ce lieu. Utilisant effigie de Pierre Bayle, l'artiste rend hommage au philosophe né au XVIIe siècle dans la même rue, de l'autre côté de la place principale, la place de l'Europe.

Sur tous le rez-de-chaussée vous pourrez découvrir des extraits des écris du Philosophe. Il s'agit d'une vingtaine de portraits de ses contemporains, de personnages illustres ainsi que des membres de sa famille. La recherche et la compilation de ces textes ont été réalisées par Lucas Fouchard, actuellement médiateur culturel en service civique chez Rue des Arts. Cette exposition inédite dont il est à l'initiative, a été soutenue par la Maison Pierre Bayle et Philippe de Robert, spécialistes de Pierre Bayle.

 

mercredi 20 juillet 2016

22e Festival dArts Plastiques

Le portrait en dissidence du 09 juillet au 31 août 2016. Cinq artistes représentés dans cinq espaces dédiés au Carla-Bayle !
 
 Wahab Oyebode et Pierre-Louis Boudra à la Cavité du Cruset

 Michel Cure à la Galerie du Philosophe

   
Francisco Artigas au Carré d'Art

 
 Matthieu Fappani à l'Espace des Coucarils