lundi 18 décembre 2017

Article La Dépêche du 16/12/2017








,

Cent centimètres carrés pour s'épanouir

Expos

Du 16/12/2017 au 28/01/2018
Nicolas, administrateur culturel, et Sonia, en service civique, scrutent les talents.
Nicolas, administrateur culturel, et Sonia, en service civique, scrutent les talents.

Du dessin minimaliste à l'œuvre très travaillée dans un minimum de place, un carré de 10 cm sur 10 cm — pas un millimètre de plus, l'exposition annuelle des Cent centimètres carrés passionne amateurs et professionnels. Certains s'amusent de cette contrainte, la détourne en empiétant sur le relief, d'autres ont l'air un peu à l'étroit mais acceptent néanmoins cette exigence. Au total, c'est plus de 1 500 petits carrés colorés qui couvrent les murs de la galerie du Philosophe. Et il faut parfois l'être un peu, philosophe, devant certaines réalisations comme par exemple cette série d'enveloppes blanches dont l'auteur justifie son travail par sa passion pour l'art conceptuel et minimaliste. Le spectateur fera lui-même son opinion. Mais ici tout côtoie tout dans tous les styles et toutes les techniques : peinture, huile, gouache, acrylique, fusain, de la photographie, de la sculpture avec tout ce qui peut être sculpté, des œuvres en laine, en fil de fer, en verre, en carton, en papier mâché, sur paille, de la gravure en pointe sèche, du gaufrage… Depuis six ans, les artistes se sont emparés de cet exercice qu'ils préparent maintenant plusieurs mois. D'autres, artistes de passage, tentent de se dévoiler dans ce format ou renouent avec leurs premières passions. «Cela m'a donné envie de me remettre à créer en partant de rien», dit l'un des participants amateurs.
Le vernissage avec une grosse partie des exposants célébrait ainsi l'art sous toutes ses formes. Bernard Roy, le président de Rue des arts, accueillait tout ce petit monde : «L'exposition des Cent centimètres carrés est un moment fort de la programmation et la participation de près de 160 exposants confirme l'attrait de cet événement qui a la particularité de regrouper des artistes amateurs et professionnels. Cette année encore, le résultat est à la hauteur des espérances.» Et remerciait de leur présence et soutien Jean-Luc Couret, maire du Carla-Bayle, et Lydia Blandinières, conseillère départementale, et, bien sûr, les bénévoles de l'association autour de Nicolas Lorieux et Sonia Cotte pour leur implication.
Exposition visible tous les jours, à la galerie du Philosophe, de 14 heures à 18 heures, jusqu'au 28 janvier 2018.
La Dépêche du Midi

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire