mercredi 14 février 2018

La Dépêche du 14.02.2018


https://www.ladepeche.fr/article/2018/02/14/2742156-des-eleves-fabriquent-leurs-jeux-de-dames-au-fablab.html?redirect=1

Des élèves fabriquent leurs jeux de dames au fablab

Le bonheur des enfants de fabriquer eux-mêmes leur jeu de dames./ Photo DDM
Le bonheur des enfants de fabriquer eux-mêmes leur jeu de dames./ Photo DDM
Vingt-deux élèves de l'école de Saint-Ybars, accompagnés de trois parents, deux enseignants, dont le référent numérique Kristophe Leonard, à l'origine de cette initiative, sont venus découvrir le fablab. Cette classe de CE 2-CM 1 est la première accueillie au sein de ce tout nouveau bâtiment entièrement dédié à l'innovation et à la créativité. C'est grâce à un parfait travail d'équipe orchestré par Kristophe Leonard qu'en 3 heures et trois groupes les enfants ont pu créer leurs premiers jeux de dames. Le jeu de dames a été choisi par les enseignants car il permet de s'améliorer dans les stratégies d'anticipation et d'observation.
Profitant de leur présence au fablab, les élèves ont réalisé leurs travaux sur les formes géométriques qui seront présentés dans le cadre de l'exposition «100 centimètres carrés» organisée par l'association Rue des arts. Deux projets, donc, menés en parallèle à travers des ateliers tournants de 45 minutes. Dans le premier, les élèves ont pu découvrir les dessous de la construction d'un plateau de jeu. De la réflexion mathématique sur les dimensions appropriées à son dessin sur le logiciel Inkscape, de sa programmation informatique et sa découpe sur la machine laser à son assemblage avec de la colle à bois des différents carrés de contre-plaqué, les élèves ont pu participer aux étapes chronologiques de sa fabrication.
Dans le deuxième atelier, destiné à la fabrication des pions, les écoliers ont découvert la conception d'un volume simple et son impression en 3D. Ils ont pu imprimer des pions personnalisés qui restent dans une forme globale commune pour maintenir la facilité à jouer. Ce faisant, ils ont pu s'entraîner dans l'utilisation du logiciel Sketchup et réaliser ensuite le transfert sur l'imprimante 3D.
Dans le troisième atelier, les élèves n'ont pas utilisé les machines à commande numérique mais un savoir-faire plus traditionnel, la gravure manuelle, dans le but de réaliser des carrés de 10x10 sur lesquels sont gravées des formes géométriques qui font illusion d'optique. La réalisation de ces objets a été faite dans une démarche artistique et leur a permis d'expérimenter le tracé de «lignes droites qui créent du volume».
La Dépêche du Midi